San Rafael – Manzano

A la sortie de Malargüe, après 5 jours de farniente, la route nous paraît assez monotone, jusqu’à une quinzaine de kilomètres de San Rafael (Province de Mendoza)… Et là, sans crier gare, la route devient virevoltante, les paysages se solidifient en collines aux pierres rougeâtres et soudain, des vignes et des vergers !!!

20160317_153035
La plongée sur San Rafael.
20160319_181925
Des vignes !

 

P1130765
Beaucoup de noyers, aussi.

Et, coïncidence ou non, juste avant San Rafael, un accident : une cargaison de raisins renversée sur la route … Rien de bien grave…

Pour la nuit, nous élisons domicile dans un parc immense où, jadis, existait un jardin zoologique. Des hectares de verdure rien que pour nous et surtout du calme pour récupérer de notre séjour au camping municipal de Malargüe, si riche en rencontres mais aussi si épuisant par les excès que l’on a pu faire…

20160317_175539
De l’espace, du calme…

Nous resterons 2 jours dans ce parc et en profitons pour sortir les vélos et rejoindre le centre ville. Mais, à l’office de tourisme, la personne qui nous reçoit n’est là que pour vendre des produits touristiques, en tout inclus… Elle ne répond pas à nos questions et récite sa leçon, pratiquement sans nous regarder !

20160318_112318
San Rafael : Plaza San Martin.

Et quelques œuvres sculptées :

 

Finalement, nous rentrons dans nos pénates et l’après-midi, je pars m’entrainer (en vélo) dans les gorges du Rio Atuel par la RP 173. C’est séduisant : ce secteur est un haut lieu du rafting, du VTT et même du vélo de route. La nature est omniprésente sous son meilleur jour : de petites routes escarpées, un rio Atuel parfois agité, l’ombre bienfaisante des saules sur un goudron brulant !

20160318_155711
Très agréable de rouler le long de cette rivière…

Ce lieu mérite une visite au moins jusqu’au barrage qui domine un immense réservoir d’eau, théâtre de multiples activités : kayak, pêche, plage, tyrolienne…

En revenant vers San Rafael, un mirage !!! Non, cette fontaine de vin est bien réelle et trône devant une bodéga.

20160318_163454
Une belle couleur pour cette fontaine !

 

Après ce repos bien mérité, nous remontons toujours vers le nord, direction Tunuyan. Et, comme très souvent, sans savoir ce que l’on va y faire ou y trouver… Notre premier point de chute est, la plupart du temps, quand il existe, l’office de tourisme ! L’homme qui nous reçoit ne parle pas français, mais est bien à notre écoute et de bonne volonté : nous retenons qu’il faut à tout prix aller à Manzano Historico

Comme il est relativement tard en ce samedi soir (18/03/16), nous stoppons sur un parking, qui nous pensons, permettra de passer une nuit tranquille, à un carrefour où se trouve quelques échoppes commerciales…

Et le dimanche matin, dès 8 heures, des voitures, des gens qui parlent… Je sors et que vois-je ? Des VTT en pagaille ! Des compétitions pour toutes les catégories et tout cela juste à côté, dans un grand Hôtel-Casino, au beau milieu des vignes !!!

20160319_181919
Au fond des vignes, l’Hôtel-Casino, théâtre des compétitions VTT !

 

Du coup, avant de prendre la route pour Manzano Historico, je vais reconnaître la route en vélo : une montée douce mais continue, au beau milieu des vignes et des bodegas !!!

P1130768
Et la Cordillère enneigée à l’horizon…

Et quand je rentre de ma petite sortie en vélo, un couple en voiture s’arrête : ce sont des argentins qui vivent au Chili (Eduardo et Mirta). Lui, est un grand passionné de cyclisme qu’il pratique à Santiago… Avant de se quitter, nous échangeons nos adresses au cas où, mais normalement, nous ne retournons au Chili, que dans l’extrême nord…

 

Et donc, le dimanche après-midi, comme prévu, direction Manzano Historico et là, c’est un autre monde : dès l’approche, on sent bien une atmosphère différente, un lieu comme aucun autre, dont on se souviendra pendant longtemps…

P1130772
Une voiture en panne ? Non, ramassage de bois mort pour l’asado !!!

 

P1130892
Un bon kilomètre avant Manzano, la viande cuit déjà…

 

P1130893
Un chargement important.

 

Pourquoi ? Parce que ce village de 150 âmes, la semaine, se voit envahi de plusieurs milliers de personnes une fois le week-end venu !!! Les 4 (et oui, pas un de moins !) campings municipaux sont pleins à craquer et la fumée des asados, forme un espèce de brouillard odorant. Les familles qui n’ont pas trouvé place dans les campings, s’aménagent directement un petit coin sur les bas-côtés pour faire griller la viande pratiquement à même le sol !!!

20160320_141939
En fait, en Argentine, les campings sont plutôt des lieux de fêtes, de rencontres et d’asado !!!

 

Quelques boutiques d’artisanat, des stands où l’on peut trouver de quoi se restaurer, s’il en était besoin !

P1130830
Des stands divers.

 

20160320_153812
Miam, miam !!!

 

Mais surtout un monument : le « Monumento Retorno a la Patria ».

P1130789
Le fameux monument de Manzano !

Ce monument commémore le retour dans sa patrie du libérateur, le Général San Martin, ultra plébiscité en Argentine… D’ailleurs, chaque village, chaque ville a sa place San Martin et son avenue éponyme.

P1130802
Et cet aménagement plein de fraicheur !
P1130832
Cristo de la Hermandad… Encore un monument gigantesque de Manzano !

 

Au détour d’une ruelle, des gauchos dressent des chevaux :

P1130820

 

Laisser un commentaire