Le Chiapas (01/2017)

Nous avons repris cette difficile route dans le Chiapas (Etat libre et souverain, d’après la constitution mexicaine), avec ses innombrables et infectes topes, pour arriver à San Cristobal de las Casas, perchée à 2.200 mètres d’altitude… et déjà, malgré un soleil généreux, on sent que le fond de l’air est un peu plus frais…

San Cristobal possède un pouvoir touristique assez apprécié : beaucoup de monuments dans un périmètre relativement restreint, desservi par une allée piétonne où règne une animation chaleureuse.

Ci-dessous, le Zocalo, place principale avec ses jardins ombragés, son kiosque et ses bancs appelant au farniente…

1tdm-mexique-chiapas-san-cristobal
L’endroit est apaisant en ce début d’après-midi.

 

Très proche du Zocalo, se situe le palais municipal avec une belle esplanade parsemée de jets d’eau et bordée par une enceinte avec une architecture toute en arcade…

 

4tdm-mexique-chiapas-san-cristobal3
Bel endroit un peu à l’écart de la rue piétonne.

 

La rue piétonne nous emmène ensuite devant cette Cathédrale haute en couleurs (jaune et ocre) et sa place du parvis avec cette immense croix, quelques dizaines de mètres en avant du porche principal.

5tdm-mexique-chiapas-san-cristobal4

 

Nous continuons sur cet axe piétonnier et nous tombons sur un l’église Santo Domingo, au pied du marché artisanal. Édifiée au XVI siècle par les frères Dominicains, on peut remarquer sa façade richement décorée de style baroque.

6tdm-mexique-chiapas-san-cristobal5
Traditionnelle photo souvenir !

 

Sur le côté de l’église Santo Domingo, l’ex-cloître abrite un musée d’histoire régional.

7tdm-mexique-chiapas-san-cristobal6

 

Sur un autre côté, une petite chapelle est ouverte au public…

 

De la vieille porte en bois , on a un œil sur un autre petit marché artisanal où les échoppes s’entremêlent dans une ambiance bon enfant !

10tdm-mexique-chiapas-san-cristobal9
Artisanat local, toujours très coloré.

Voilà, cette visite de San Cristobal de las Casas est terminée et nous retrouvons notre camion garé sur le parking du supermarché Chedraoui, pour y passer la nuit… Et dès que le soleil se couche, une petite laine est nécessaire pour affronter des températures assez fraiches pour ne pas dire plus…

 

Le matin suivant, nous prenons la route de Chiapa de Corzo, la ville la plus ancienne du Chiapas, et surtout la porte d’entrée du canyon du Sumidero, notre prochaine aventure. Une cinquantaine de kilomètres de descente pour arriver au bord du rio Grijalva

Sur la principale place du village, la monumentale fontaine octogonale est le principal monument à voir : une forme étrange et singulière, faisant dire à certains, que cette forme rappelle celle de la couronne d’Espagne…

 

Puis, l’aventure commence : nous allons parcourir en bateau, le Canyon du Sumidero. Avec des parois allant de 500 à 800 mètres de haut !!!

Ça y est, c’est parti ! Et là, le soleil cogne dur…

Au bout de quelques centaines de mètres, un poste de contrôle afin de vérifier le nombre de passagers, voir si tout le monde a bien son gilet de sauvetage et son bracelet prouvant que l’on a bien payé la taxe d’entrée dans le parc…

 

Et soudain, sur les bords du rio, des crocodiles qui se prélassent au soleil !!! De beaux spécimens de 4 à 7 mètres de long ! Je comprends mieux pourquoi, avant le départ, on nous avait recommandé de ne pas mettre les mains dans l’eau !!!

Puis, le canyon s’ouvre peu à peu…

19tdm-mexique-chiapas-sumidero-canyon

A cet endroit, les parois atteignent 800 mètres ! Et toujours les crocodiles qui regardent passer les bateaux…

 

22tdm-mexique-chiapas-sumidero-crocodile3
Tapi dans la végétation !

Ci-dessous, l’à-pic est vertigineux… Et une curieuse ombre se profile sur le côté opposé !

 

Au fil de la trentaine de kilomètres, des choses pittoresques : là, une grotte avec un petit sanctuaire joignable par une petite échelle et une vierge !

25tdm-mexique-chiapas-sumidero-grotte
Dans l’eau du rio, des tonnes de détritus flottent…

 

Au bout d’une heure de bateau, nous arrivons sur le barrage le plus important du Mexique. Il est temps de faire demi-tour…

26tdm-mexique-chiapas-sumidero-barrage
Le rio s’est élargi.

Un monument aux travailleurs ayant participé aux colossaux travaux. Et une petite boutique flottante, image incongrue…

Cette petite balade sur l’eau nous a enchantée !

 

Pour finir cette chaude journée, nous nous rendons à la cascade El Chorreadero. Dommage, à cette période de l’année, il n’y a pas beaucoup d’eau, ce qui la rend moins impressionnante.

Nous pouvons, néanmoins, monter le long de la cascade et entrer dans les entrailles de la terre pour observer l’eau qui jaillit avant de se transformer en cascade ! Je me jette à l’eau (enfin presque !) et c’est plutôt vivifiant !!!

Nous passons la nuit sur le petit parking dédié aux visiteurs et ce fut une nuit très calme !

 

Nous allons maintenant rejoindre la côte pacifique en plusieurs jours et voilà la sorte de bivouac idéal que l’on peut trouver sur la route en cherchant bien !!!

33tdm-mexique-chiapas-spot
Elle est pas belle, la vie ?

Laisser un commentaire